Gisèle M.

18 mai 2021

Les Nuits périphériques

Franck Balandier à fait bien plus << qu'un galop d'essai>>, lui-même le confiait ainsi peu de temps avant de mourir en parlant de ce premier roman paru en 1988. L'auteur ayant travaillé pendant quarante ans dans l'univers carcéral, il nous offre une lecture de facture puissante. Le lecteur se retrouve au cœur d'une intime prise de conscience avec un jeune homme purgeant sa peine dans un univers rébarbatif, tenant une correspondance avec sa mère. Le déchirement émotionnel s'inscrit avec une extrême limpidité, une grâce inouïe pour décrire les élans amoureux, et l'homosexualité en prison dans une époque jugée immorale et transgressive.